Archives du mot-clé diapo

Bravo à nos étudiants en entomologie

Lors de la dernière réunion annuelle conjointe des sociétés d’entomologie du Canada et du Québec, les étudiants suivants du laboratoire de Jacques Brodeur se sont distingués par la qualité de leurs présentations.

Mathilde Gaudreau
Bishop’s University Award, meilleure présentation orale
Mention honorable d’Entomological Society of Canada, meilleure présentation orale

Jean-Philippe Parent
Sélection pour la Vitrine des étudiants gradués d’Entomological Society of Canada*
Mention honorable d’Entomological Society of Canada, meilleure présentation orale

Paul Abram
Sélection pour la Vitrine des étudiants gradués d’Entomological Society of Canada*

Kevin Tougeron
Prix Melvile-Duporte de la Société d’entomologie du Québe, meilleure affiche
Mention honorable d’Entomological Society of Canada, meilleure affiche

* À chaque année, Entomological Society of Entomology sélectionne 4-5 étudiants au doctorat et les invite à présenter un séminaire lors d’un symposium en ouverture de la réunion annuelle.

Partenariats en environnement, conférence de presse

Le 20 novembre dernier, au Centre sur la biodiversité de l’Université de Montréal, le maire de Montréal, M. Denis Coderre, accompagné de M. Réal Ménard et de Mme Chantal Rouleau, avait invité les représentants des médias à une conférence de presse pour annoncer la conclusion de deux partenariats, l’un avec l’Institut de recherche en biologie végétale et l’autre avec Polytechnique Montréal.

Le Maire a vanté les mérites de l’IRBV et sa grande expertise en phytoremédiation. Il s’est dit fier de voir son administration s’associer avec les scientifiques de l’IRBV pour contribuer à la mise en place d’un banc d’essai permettant la décontamination de sols tout en contribuant à la naissance d’une nouvelle filière industrielle basée sur la chimie verte.

L’entente qui concerne l’IRBV avait d’ailleurs été présentée lors de la dernière assemblée du conseil d’administration, le 8 octobre dernier.

Mise en place d’un banc d’essai en phytoremédiation dans l’Est de Montréal
Responsable: Michel Labrecque
Montant total: 780 000$ (soit 195 000$ annuellement)
Durée: 4 ans (2015-2016 à 2018-2019)

Un beau rayonnement pour l’IRBV!

A lire aussi, ces articles couvrant l’événement dans le Devoir et le Journal Métro.

Photo © Vincenzo D’Alto

Café scientifique avec Michel Labrecque et Mohamed Hijri

Venez rencontrer les professeurs Michel Labrecque et Mohamed Hijri de l’Institut de recherche en biologie végétale de l’Université de Montréal pour découvrir leur projet en bioremédiation ainsi que les solutions qui s’offrent à votre environnement urbain.

Ce café scientifique intitulé « Décontamination des sols en milieu urbain » est organisé par Génome Québec en collaboration avec Les amis du champ des possibles. Il se tiendra le 11 novembre 2015 à 18h30 au Théâtre Rialto, 5723 Avenue du Parc à Montréal. Il sera animé par Michel Rochon de Radio-Canada. L’entrée est gratuite mais vous êtes priés de confirmer votre présence et celle de vos amis à cette adresse: https://www.facebook.com/events/1715959881965960/.

Déjà 25 ans !

L’Institut de recherche en biologie végétale célèbre en 2015 son 25ième anniversaire de création. L’acronyme IRBV est d’ailleurs devenu familier dans le monde de la biologie végétale. En 1990, c’est Pierre Bourque, directeur du Jardin botanique, et André Bouchard, conservateur du Jardin et professeur au Département de sciences biologiques, qui ont été les principaux artisans de cette initiative.

Pour concrétiser ce rêve, ils ont recruté J. André Fortin, alors professeur titulaire de grande renommée à la Faculté de foresterie de l’Université Laval. C’est lui qui sera le premier directeur et qui aura la tâche de concevoir les structures de cet institut basé sur le partenariat entre l’Université de Montréal et la Ville de Montréal. Et juste avant la fin de l’année 1990, plus précisément le 27 décembre, l’IRBV voyait officiellement le jour. Mission accomplie pour ces visionnaires.

Aujourd’hui, l’IRBV est un centre d’excellence en recherche et en enseignement de la biologie végétale et de la biodiversité. Un lieu unique où les chercheurs touchent à toutes les disciplines de la biologie végétale, de la biologie moléculaire à l’écologie, et ce tant au point de vue fondamental qu’appliqué, et où la formation au baccalauréat et aux cycles supérieurs permet d’assurer la relève scientifique.

Paul Abram, récipiendaire 2015 de la bourse Marie-Victorin

Le comité de la bourse Marie-Victorin s’est rencontré ce mardi 6 octobre 2015 afin d’attribuer la bourse Marie-Victorin 2015, d’une valeur de 5 000$.

Cinq étudiants avaient soumis des dossiers de candidature. Ces dossiers étaient tous recevables et de haute qualité.

Néanmoins, le comité n’a eu aucune hésitation à accorder la bourse Marie-Victorin à M. Paul Abram, étudiant au Ph.D. du professeur Jacques Brodeur, dont le sujet porte sur la plasticité comportementale des insectes. La qualité du projet et celle de sa présentation, la qualité du dossier de l’étudiant et notamment le grand nombre de publications depuis le début de son programme de doctorat ont impressionné le jury.

Cette bourse sera remise lors de la cérémonie Célébrer les arts et les sciences qui aura lieu le mercredi 25 novembre prochain, dès 16h30, à la salle Ernest-Cormier; un cocktail suivra dans le hall d’honneur du pavillon Roger-Gaudry.

C’est au cours de cette cérémonie que la Faculté des arts et des sciences remet des prix et bourses à ses étudiants en présence de donateurs de la Faculté, et que nous rendons hommage aux professeurs qui se sont illustrés au cours de la précédente année.

Nous offrons nos plus sincères félicitations à M. Paul Abram.

Pour en apprendre plus sur les travaux de Paul et ce qu’en pense son directeur, voir la page de la bourse Marie-Victorin.