Archives du mot-clé diapo

Jules Dumotier récompensé au congrès de l’Entomological Society of America

Jules Dumotier, étudiant à la maîtrise sous la codirection d’Annie-Ève Gagnon d’Agriculture et Agroalimentaire Canada et de Jacques Brodeur, a remporté le prix de la meilleure présentation-étudiante, catégorie Biocontrol, lors de la réunion annuelle (et virtuelle) de l’Entomological Society of America. La présentation de Jules s’intitule Trophic impacts of a rolled-rye mulch on lettuce aphids (Nasonovia ribisnigri) in organic soils. Bravo Jules!

Notre mer, notre santé

Alain Cuerrier, botaniste à l’IRBV ainsi que son étudiant au doctorat Michael Rapinski vont partie d’un collectif auteur d’un nouvel ouvrage intitulé Notre mer, notre santé.

Cet ouvrage met en relief l’extraordinaire diversité de la nourriture traditionnelle issue du milieu marin consommée traditionnellement et encore de nos jours par les Inuits de Kangiqsujuaq et d’Ivujivik. Plus important encore, il souligne la capacité d’adaptation des Nunavimmiuts à leur environnement et l’importance de travailler activement à la promotion de ce mode de vie, particulièrement auprès de la jeune génération, de l’intégration des organismes marins dans le système alimentaire actuel, notamment les espèces plus petites, y compris les fruits de mer et les mollusques.

Marie-Anne Viau obtient une bourse d’engagement de la FAS

Marie-Anne Viau, étudiante de maitrise sous la direction de Michel Labrecque, a obtenu une des bourses d’engagement remise par la Faculté des arts et des sciences, pour l’année 2021-2022. Cette bourse vise à soutenir des étudiants et étudiantes de la Faculté qui s’impliquent dans leur communauté, que ce soit au sein d’un groupe, d’un organisme ou d’un projet, et ayant obtenu de bons résultats scolaires. Marie-Anne s’est distinguée en 2021 par le rôle qu’elle a joué comme présidente de l’organisme Cultiver Montréal et par son implication active dans Miel Montréal, un autre OSBL dont les actions visent à sensibiliser la population à l’importance des pollinisateurs et faire promotion de pratiques apicoles responsables en milieu urbain.

Rappelons que Marie-Anne a reçu plus tôt cette année une bourse FRQ-Esplanade pour son projet en collaboration avec Miel Montréal. Bravo Marie-Anne!

Andrew Blakney reçoit la bourse Marie-Victorin

La bourse Marie-Victorin 2021 est accordée à Andrew Blakney, doctorant au laboratoire de Mohamed Hijri et codirigé par Marc St-Arnaud. Son projet doctoral, qui cherche à comprendre comment la communauté microbienne des sols évolue à de courtes et longues échelles temporelles, est novateur et intéressant. En vue de son parcours académique et de son dossier impressionnant, M. Blakney a devant lui une carrière prometteuse. Félicitations!

Huit candidatures à la bourse Marie-Victorin ont été reçues et le comité a dû longuement discuter pour pouvoir prendre sa décision. Toutes étaient de très bonne qualité et témoignent de l’excellence des étudiants de l’IRBV dont nous sommes fiers.

Projet de doctorat en dynamique forestière après perturbations

Un projet de doctorat en dynamique forestière après perturbations dans le laboratoire de Marie-Hélène Brice avec codirection de Mathieu Bouchard de l’Université Laval est maintenant offert. Le but de ce projet est d’évaluer et de quantifier l’effet des perturbations et de l’aménagement sur la dynamique forestière à l’échelle du Québec à l’aide de données issues des inventaires forestiers nordaméricains. L’étudiant.e contribuera à améliorer les modèles permettant de simuler les changements de composition au cours du temps en fonction de différents facteurs environnementaux (types de perturbations, climat, sols, etc.). En plus du volet analyse de données, ce projet peut inclure un volet terrain selon les intérêts de l’étudiant.e.

Pour plus d’information sur le projet, voir ce document PDF.

Alexis Carteron reçoit la bourse J. André Fortin

La bourse J. André Fortin 2021 est accordée à Alexis Carteron, ancien doctorant au laboratoire d’Étienne Laliberté, pour sa thèse intitulée La dominance mycorhizienne en tant que facteur local déterminant des processus écologiques forestiers, qui a été jugée exceptionnelle par le jury d’examen. Pour l’excellence de son travail, le nom de M. Carteron figure sur la liste d’honneur du recteur de l’Université de Montréal. Nous le félicitons.

Offre d’emploi au laboratoire d’Étienne Laliberté

Le laboratoire d’Étienne Laliberté est à la recherche d’un.e auxiliaire de recherche à temps partiel pour la période allant du 5 novembre au 17 décembre 2021, pour un poste de 126 heures. Le nombre d’heures de travail par semaine sera de 20 à 25 heures.

L’emploi comprend:
– Préparation des échantillons récoltés (pesée, broyage)
– Analyses chimiques des échantillons (préparation de solutions, analyse carbone/azote, analyse fractions de carbone, extraction pigments).

Pour plus d’information voir le fichier ci-joint.