La 14e Conférence internationale sur les phytotechnologies dans les médias

Suite à la tenue de la 14e Conférence internationale sur les phytotechnologies organisée par Michel Labrecque de l’IRBV (25-29 septembre 2017), des travaux de chercheurs dans ce domaine ainsi que le colloque en soi ont fait l’objet d’articles dans les médias.

A lire:

Photos Mathieu Rivard

Bourse Marie-Victorin, récipiendaire 2017

Le comité des bourses de l’IRBV a reçu neuf candidatures pour la bourse Marie-Victorin, d’une valeur de 5 000$, remise à un étudiant inscrit au doctorat à l’IRBV afin de le soutenir dans ses travaux.

Le comité tient à souligner l’excellence des dossiers soumis, tant dans la qualité remarquable des candidats et de leurs projets que dans le soin mis à les présenter. Le comité est fier de l’excellence académique des étudiants de l’Institut. Tous auraient pu se mériter la bourse.

La bourse Marie-Victorin 2017 est attribuée à madame Julie Faure, étudiante de monsieur Simon Joly, pour son projet doctoral intitulé Étude des relations plantes-pollinisateurs et de l’évolution de la pollinisation chez les Gesneriaceae antillaises. Le comité tient à la récompenser pour l’excellence de son dossier académique, la présentation très bien vulgarisée de son projet, l’originalité de celui-ci, ainsi que pour son implication bénévole dans l’éducation scientifique des jeunes filles.

Cette bourse sera remise lors de l’événement « Célébrer les arts et les sciences » qui se tiendra à l’Université de Montréal, le mardi 21 novembre prochain.

Bravo Julie!

Bourse J. André Fortin, récipiendaire 2017

Le comité des bourses de l’IRBV a reçu deux candidatures pour la bourse J. André Fortin pour la meilleure thèse en mycologie ou sur les mycorhizes, soutenue en 2017 à l’IRBV. Cette bourse existe grâce à un don généreux de monsieur J. André Fortin, premier directeur de l’IRBV. Le comité félicite les deux candidats pour l’excellence de leur thèse qui a rendu son choix difficile.

La toute première bourse J. André Fortin est attribuée à Mme Alice Roy-Bolduc, étudiante de messieurs Mohamed Hijri, Étienne Laliberté et Stéphane Boudreau, pour sa thèse intitulée La face cachée de la dune: Communautés fongiques du sol: dynamique, succession et interactions avec la végétation d’un écosystème dunaire côtier aux Îles de la Madeleine, Qc. Le comité la récompense pour l’originalité de son travail et pour son excellence générale. Ce travail ajoute significativement à notre connaissance des processus d’évolution et d’interaction des communautés végétales et fongiques des systèmes dunaires.

Cette bourse sera remise lors de l’événement Célébrer les arts et les sciences qui se tiendra à l’Université de Montréal, le mardi 21 novembre prochain.

Bravo Alice!

Audréanne Loiselle s’illustre à l’ÉCOVEG13

ÉCOVÉG13, le Congrès international francophone en écologie végétale, s’est tenu du 10 au 13 septembre dernier.

Bravo aux récipiendaires dont l’étudiante à la maîtrise Audréanne Loiselle, sous la direction de Stéphanie Pellerin, qui a obtenu le prix de la meilleure affiche.

ÉCOVÉG13: un succès sur toute la ligne!

ÉCOVÉG13: prix des meilleures communications

Photo par Claude Lavoie

Cuvée 2017, trois nouveaux professeurs à l’IRBV

Pierre-Luc Chagnon

Arrivé à l’IRBV au tout début de l’année et professeur dans le cadre de la Chaire industrielle en phytotechnologie, Pierre-Luc Chagnon étudie les interactions plantes-microorganismes et leur impact sur le fonctionnement des écosystèmes terrestres. En utilisant plusieurs approches observationnelles expérimentales et conceptuelles, l’équipe de son laboratoire vise à mieux comprendre comment les traits des microorganismes peuvent nous aider à mieux prédire leur éventuelle utilité dans le cadre de diverses phytotechnologies (ex., phytoremédiation de sols pollués, toits verts, restauration de berges). Cet automne, Pierre-Luc Chagnon enseigne le cours de Gestion de la biodiversité au Programme de DESS en environnement et développement durable.

Daniel Kierzkowski

Daniel Kierzkowski qui était au Max Planck Institute en Allemagne s’est joint à nous au cours de l’été. Daniel Kierzkowski occupe le poste de professeur en développement végétal et il enseigne cet automne le cours d’anatomie et morphogenèse. Il s’intéresse au développement des plantes au niveau moléculaire, cellulaire et tissulaire pour répondre à une question clé en biologie, comment les organismes façonnent leur corps. Son laboratoire étudie comment l’action des gènes, la croissance et les processus de différenciation interagissent dans les tissus pour produire des formes biologiques divergentes. Sur le plan fondamental, ils visent à intégrer tous ces aspects du développement des plantes dans un modèle complet de l’organogenèse afin de fournir le raisonnement essentiel pour comprendre la morphogenèse chez les végétaux.

Anne-Lise Routier

Biophysicienne de formation, les travaux d’Anne-Lise Routier ouvrent des perspectives inédites en agronomie et en biologie fondamentale, notamment en permettant de mieux comprendre comment les plantes employées en agriculture peuvent résister au vent et aux intempéries ou encore comment les racines peuvent s’adapter en fonction des sols. Arrivée à l’IRBV au début septembre, Anne-Lise Routier enseignera les cours de microscopie et de biologie cellulaire. Les travaux d’Anne-Lise Routier portent sur la morphogenèse et les propriétés mécaniques et cellulaires des plantes.
Pour en savoir davantage, http://nouvelles.umontreal.ca/article/2017/09/13/pour-anne-lise-routier-les-plantes-sont-des-materiaux-intelligents/

Étienne Laliberté reconnu par la Société royale du Canada

C’est avec plaisir et fierté que nous apprenons que le professeur Étienne Laliberté a été sélectionné en tant que membre de la cohorte 2017 du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en arts et en science de la Société royale du Canada.

La prestigieuse Société royale du Canada reconnait ainsi l’excellence des réalisations intellectuelles de notre collègue et le leadership qu’il exerce dans son domaine, soit l’écologie fonctionnelle végétale.

Étienne, dont la candidature a été présentée par le professeur Pierre Legendre, sera intronisé au Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en arts et en science de la Société royale du Canada lors d’une cérémonie qui aura lieu à Winnipeg, le 24 novembre 2017.

Toutes nos félicitations à Étienne pour cette reconnaissance exceptionnelle de ses réalisations!

+ Centre sur la biodiversité