Utilisation de plantations de saules pour le traitement de lisiers de porc et des eaux usées

Labrecque lisiers

L’utilisation de résidus organiques pour fertiliser les plantations de saules en culture intensive sur courtes rotations, constitue une voie intéressante à exploiter puisqu’elle permet à la fois la valorisation de « déchets » tout en favorisant une meilleure croissance des plantes.

Sous cette thématique de recherche, deux projets sont actuellement en cours.

  • Mettre en place un système écologique intégré visant le traitement des eaux usées de la municipalité de Saint-Roch-de-l’Achigan par une plantation de saules et utilisation de la biomasse produite comme biocombustible pour le chauffage de bâtiments publics (école) du village.
  • Mise au point d’une technique de valorisation écologique et économique des effluents d’élevage de porcs par une plantation de saules en culture intensive sur courtes rotations (CICR).

+ Centre sur la biodiversité