Interactions pollen-pistils

Matton interactions pollen-pistil

Lors de la fécondation, plusieurs nouveaux gènes impliqués dans le développement embryonnaire et dans le développement du fruit sont activés. Certains de ces gènes sont activés avant même que la fécondation ait lieu, et répondent, soit à la présence du pollen sur le stigmate, soit à la croissance des tubes polliniques dans le tissu transmetteur du style, soit à des sigaux émis lors de la mort cellulaire des cellules du tissu transmetteur du style causée par la croissance des tubes polliniques. Nous avons pu mettre en évidence que certains composés volatils, comme le jasmonate de méthyle, qui est produit suite à une blessure, soit par un herbivore, un insecte phytophage ou une interaction avec un microorganisme phytopathogène, est aussi impliqué dans la signalisation à distance perçue par l’ovaire, lors de la croissance des tubes polliniques dans le style (1). De plus, certains petits peptides sécrétés par le tissus transmetteur du style joueraient un rôle important dans la sénescence des parties florales suite à la pollinisation (2).

  1. Lantin, S. O’Brien, M. and Matton, D. P. 1999. Pollination, wounding, and jasmonates treatments induce the expression of a developmentally regulated pistil dioxygenase at a distance in the ovary in the wild potato Solanum chacoense. Plant Molecular Biology 41: 371-386.
  2. O’Brien, M., Kapfer, C., Major, G., Laurin, M., Bertrand, C., Kondo, K., Kowyama, Y., and Matton, D. P. 2002. Molecular analysis of the stylar-expressed Solanum chacoense small asparagine-rich protein family related to the HT modifier of gametophytic self-incompatibility in Nicotiana. Plant Journal 32: 985-996.

+ Centre sur la biodiversité