Tous les articles par Stéphane Daigle

L’IRBV parmi les finalistes du Concours ESTim 2020

L’IRBV figure parmi les finalistes du Concours ESTim 2020 (catégorie ‘Projet en développement durable’) de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal.

C’est le projet Phytovalix impliquant les chercheurs Michel Labrecque, Frédéric Pitre, Joan Laur et Patrick Benoist, de même que le professeur Yves Comeau de la Polytechnique, qui a été soumis pour ce concours. Le dévoilement du grand gagnant sera annoncé le 1er octobre prochain.

Anne-Lise Routier reçoit une importante subvention FCI

Félicitations à Anne-Lise Routier qui a obtenu une importante subvention de la Fondation canadienne pour l’innovation: ‘Multi-Scale Biomechanics and Advanced Imaging Laboratory’; d’une valeur de $497 000. Ces fonds permettront de consolider notre plateforme de microscopie. Les succès d’Anne-Lise se traduisent de plus par l’obtention de deux subventions du FRQNT: ‘Relation entre la croissance et la prolifération des cellules du méristème apical chez Arabidopsis thaliana’ (Jeune chercheur) et ‘Comment la forme des fruits est contrôlée chez les Brassicacées’ (Projet de recherche en équipe, en collaboration avec Daniel Kierzkowski et Simon Joly).

Offres d’emploi à l’IRBV

L’IRBV est à la recherche d’auxiliaires d’enseignement et de recherche en entomologie et en écologie pour l’été 2020:

Du 13 juillet au 2 octobre 2020, en écologie: document d’information

Du 20 juillet au 31 août 2020, en entomologie: document d’information

Pour appliquer sur ces postes, prière de remplir le formulaire de candidature

Voici la convention collective du SÉSUM, le Syndicat des étudiant(e)s salarié(e)s

Les insectes de Québec et autres arthropodes terrestres

Pour promouvoir son livre « Les insectes de Québec et autres arthropodes terrestres », nouvellement paru aux Presses de l’Université de Montréal, Etienne Normandin a été invité aux émissions d’ICI Radio-Canada Bien Entendu (écouter ici) et Tout Un Matin (écouter ici). Le livre est disponible, en autres, chez Renaud-Bray, Archambault et Les Libraires.

Résumé promotionnel:
Avec ses 2354 espèces répertoriées et plus de 3300 photos couleur, ce guide est la référence pour l’identification des insectes et autres arthropodes du nord-est de l’Amérique du Nord et du Québec. Le plus complet à ce jour, et tenant compte des plus récentes recherches, il contient toute l’information nécessaire à ceux qui veulent se familiariser avec l’entomologie – ou encore parfaire leurs connaissances : outil rapide pour l’identification de l’ordre, outil thématique, techniques de capture, en plus d’un répertoire de clés d’identification et de références. La majeure partie du livre est consacrée aux planches photo, ce qui constitue une magnifique introduction à l’entomologie. L’auteur, un spécialiste passionné du sujet, vulgarise avec brio la matière théorique. Par ailleurs, les notes biologiques permettent au lecteur de mieux comprendre les comportements et les particularités des nombreuses espèces abordées dans cet ouvrage.

Un généreux don de l’IRBV

En solidarité avec tous les travailleurs de la santé et les équipes de recherche qui oeuvrent sur la COVID-19, nos laboratoires ont généreusement expédié du matériel de protection au CHU Sainte-Justine, une initiative pilotée par l’UdeM. Le matériel sera redistribué dans le réseau hospitalier du grand Montréal. Nous avons pu réunir 60 masques de type N95, les plus recherchés, 50 masques anti-poussières et 113 boîtes de gants. Nous avons aussi fourni au CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal quelques centaines de feuilles d’acétate qui ont permis la fabrication artisanale de plus de 120 masques/visières ré-utilisables.

Un immense MERCI à toutes celles et ceux qui ont généreusement pu contribuer à ce don. C’est une goutte d’eau dans l’océan actuel des besoins en équipements de protection, mais chaque petit geste compte en période de crise.

Un nouveau mode de dispersion

Gongyu Lin, ex-doctorante au laboratoire de Jacques Brodeur, a participé à un reportage de l’émission La Semaine Verte où l’on explore comment des arthropodes bénéfiques, abeilles et acariens prédateurs, peuvent être utilisés comme vecteurs de champignons entomopathogènes dans certaines cultures. Il s’agit d’une technologie originale en lutte biologique. A visionner ici.