Tous les articles par Jocelyne Ayotte

Offre d’emploi: comptable-adjoint administratif

L’Institut de recherche en biologie végétale (IRBV), situé au coeur du Jardin botanique de Montréal, recherche un candidat ou une candidate pour son poste de comptable – adjoint administratif. Organisme sans but lucratif (OSBL), l’IRBV regroupe plus d’une vingtaine de chercheurs et leurs équipes. Le candidat ou la candidate assistera la direction de l’Institut sur tous les aspects financiers et administratifs, et assurera l’application des politiques et procédures qui régissent le fonctionnement de l’IRBV.

La description du poste se trouve ici: Comptable-adjoint administratif_Avis de poste vacant

Félicitations à Jacques Brodeur

Félicitations à Jacques Brodeur, récipiendaire 2018 de la Médaille d’or de la Société d’entomologie du Canada. Ce prix reconnait les accomplissements exceptionnels en entomologie canadienne et est donné annuellement à un individu considéré comme ayant apporté une contribution supérieure à l’entomologie au Canada.

L’article se trouve à la page 100 du bulletin.

Offre d’emploi: Professeur ou Professeure en biologie de la rhizosphère

Le Département de sciences biologiques sollicite des candidatures pour un poste de professeure ou de professeur à temps plein au rang d’adjoint en biologie de la rhizosphère. Nous recherchons une candidate, un candidat, qui contribuera aux thèmes de recherche d’une éventuelle Chaire industrielle CRSNG sur la microfertilisation en agriculture.

La description de poste et les modalités pour postuler se trouvent dans ce document PDF.

L’idée du territoire, une exploration des collections

Afin de célébrer le 20e anniversaire du Centre d’exposition de l’Université de Montréal, une exposition faisant appel à plusieurs collections a été organisée, dans laquelle l’Herbier Marie-Victorin et son fondateur sont à l’honneur.

Nous vous invitons tous à visiter cette exposition qui allie art et collections scientifiques.

http://www.expo.umontreal.ca/expositions/en_cours.htm

Bravo à nos chercheurs, cérémonie du 15 mai 2018

Lors de la cérémonie annuelle qui s’est tenue le 15 mai 2018, l’Université de Montréal a rendu hommage aux chercheurs qui ont remporté des prix ou distinctions, qui ont obtenu une chaire ou une subvention majeure au cours de l’année.

Toutes nos félicitations à Etienne Laliberté et Mohamed Hijri qui ont été honorés tous deux pour l’obtention d’une chaire CRSNG.

CRSNG – Frontières à la découverte
Étienne Laliberté, département de sciences biologiques, faculté des arts et des sciences, et Institut de recherche en biologie végétale

CRSNG – Recherche et développement coopérative
Mohamed Hijri, département de sciences biologiques, faculté des arts et des sciences, et Institut de recherche en biologie végétale

On a également souligné la nomination accordée à Etienne Laliberté à titre de «Membre du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada».

http://www.umontreal.ca/bravo/

Audréanne Loiselle s’illustre à l’ÉCOVEG13

ÉCOVÉG13, le Congrès international francophone en écologie végétale, s’est tenu du 10 au 13 septembre dernier.

Bravo aux récipiendaires dont l’étudiante à la maîtrise Audréanne Loiselle, sous la direction de Stéphanie Pellerin, qui a obtenu le prix de la meilleure affiche.

ÉCOVÉG13: un succès sur toute la ligne!

ÉCOVÉG13: prix des meilleures communications

Photo par Claude Lavoie

Cuvée 2017, trois nouveaux professeurs à l’IRBV

Pierre-Luc Chagnon

Arrivé à l’IRBV au tout début de l’année et professeur dans le cadre de la Chaire industrielle en phytotechnologie, Pierre-Luc Chagnon étudie les interactions plantes-microorganismes et leur impact sur le fonctionnement des écosystèmes terrestres. En utilisant plusieurs approches observationnelles expérimentales et conceptuelles, l’équipe de son laboratoire vise à mieux comprendre comment les traits des microorganismes peuvent nous aider à mieux prédire leur éventuelle utilité dans le cadre de diverses phytotechnologies (ex., phytoremédiation de sols pollués, toits verts, restauration de berges). Cet automne, Pierre-Luc Chagnon enseigne le cours de Gestion de la biodiversité au Programme de DESS en environnement et développement durable.

Daniel Kierzkowski

Daniel Kierzkowski qui était au Max Planck Institute en Allemagne s’est joint à nous au cours de l’été. Daniel Kierzkowski occupe le poste de professeur en développement végétal et il enseigne cet automne le cours d’anatomie et morphogenèse. Il s’intéresse au développement des plantes au niveau moléculaire, cellulaire et tissulaire pour répondre à une question clé en biologie, comment les organismes façonnent leur corps. Son laboratoire étudie comment l’action des gènes, la croissance et les processus de différenciation interagissent dans les tissus pour produire des formes biologiques divergentes. Sur le plan fondamental, ils visent à intégrer tous ces aspects du développement des plantes dans un modèle complet de l’organogenèse afin de fournir le raisonnement essentiel pour comprendre la morphogenèse chez les végétaux.

Anne-Lise Routier

Biophysicienne de formation, les travaux d’Anne-Lise Routier ouvrent des perspectives inédites en agronomie et en biologie fondamentale, notamment en permettant de mieux comprendre comment les plantes employées en agriculture peuvent résister au vent et aux intempéries ou encore comment les racines peuvent s’adapter en fonction des sols. Arrivée à l’IRBV au début septembre, Anne-Lise Routier enseignera les cours de microscopie et de biologie cellulaire. Les travaux d’Anne-Lise Routier portent sur la morphogenèse et les propriétés mécaniques et cellulaires des plantes.
Pour en savoir davantage, http://nouvelles.umontreal.ca/article/2017/09/13/pour-anne-lise-routier-les-plantes-sont-des-materiaux-intelligents/

En tête-à-tête avec un chercheur, édition 2017

Botaniste, entomologiste, biologiste, astronome…

Dans nos coulisses se cachent ceux et celles qui cultivent la passion d’apprendre et l’art de prendre soin du vivant. Véritables férus de leur domaine, nos chercheurs vous donnent rendez-vous le temps d’un tête-à-tête pour vivre avec eux leur passion et faire quelque chose d’inattendu.

Tous les jeudis après-midi, du 18 mai au 31 août 2017.

18 mai: en tête-à-tête avec Stéphanie Pellerin, chercheuse au Jardin botanique de Montréal travaillant à la protection des tourbières… et des plantes carnivores !
Y a-t-il des plantes carnivores au Québec?
Les tourbières, c’est bien plus qu’un nid à bibittes! Notre chercheuse en sait quelque chose. Ce jeudi, Stéphanie vous plonge dans l’univers méconnu des plantes carnivores et vous propose de les nourrir.
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.

25 mai: en tête-à-tête avec Andrée Nault, chercheuse au Biodôme de Montréal travaillant à la sauvegarde de l’ail des bois et des plantes vulnérables du Québec.
L’ail des bois est menacé, qu’est-ce qu’on peut faire?
Notre goût pour l’ail des bois a entrainé une telle cueillette que cette plante est menacée de disparition au Québec. Andrée, qui suit de près l’évolution de cette espèce, nous invite à passer à l’action avec elle.
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.
20 personnes maximum, premiers arrivés.

1 juin: en tête-à-tête avec Claire Vasseur, biologiste au Biodôme de Montréal dévouée à la conservation des sols.
C’est la faute au sol !
Certaines forêts ressemblent moins à un bouquet de printemps que d’autres ? C’est la faute au sol ! Ce jeudi, Claire vous invite à mettre les mains dans la terre pour toucher de près à cette précieuse relation entre le sol et les plantes.
Apportez 3 ou 4 cuillerées à table de votre sol, on pourra faire quelques analyses.
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.
15 personnes maximum, premiers arrivés.

8 juin: en tête-à-tête avec Alain Cuerrier, chercheur et Mia Auger, étudiante-chercheuse au Jardin botanique de Montréal. Ce duo de chercheurs du Jardin botanique travaille, avec les Premières Nations du Québec et le peuple Peul du Niger, à la conservation et à la transmission de leurs précieux savoirs.
Une pilule, une p’tite granule
Les Premières Nations et le peuple Peul du Niger possèdent des connaissances incroyables sur les propriétés des plantes qui les entourent. Alain et Mia tentent d’identifier et de vérifier en laboratoire les composantes actives de ces plantes. Ce jeudi, ils vous invitent dans leur laboratoire où se déroule ces recherches.
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.
20 personnes maximum, premiers arrivés.

15 juin: en tête-à-tête avec Emiko Wong, médecin-vétérinaire du Biodôme de Montréal travaillant au programme de conservation de la tortue des bois.
La tortue des bois n’est pas sortie du bois!
La destruction d’habitat par les activités humaines est la cause principale du déclin de la tortue des bois au Québec. Emiko s’occupe des œufs récoltés en nature et prend soin des petits pour ensuite les réintroduire dans un milieu sécuritaire. Elle suit ensuite leurs déplacements pour en connaître davantage sur les menaces qui pèsent sur elles.
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.

22 juin: en tête-à-tête Jean-Philippe Gagnon, animalier du Biodôme qui allie connaissances et observations pour assurer le bien-être des animaux placés sous sa protection.
Des animaux… « heureux »
Les nourrir, les soigner… mais aussi assurer le bien-être psychologique des pensionnaires du Biodôme. Voici la mission à laquelle travaille Jean-Philippe. Ce jeudi, expérimentez, comme le vivent les animaux, certaines des activités d’enrichissement du Biodôme!
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.

29 juin: en tête-à-tête avec Michel Labrecque, chercheur et Philippe Heine, étudiant-chercheur au Jardin botanique de Montréal. Ce duo cherche comment décontaminer des sols pollués.
Quand une plante dépollue un sol
On connaît des plantes efficaces pour décomposer les produits pétroliers des sols pollués. Mais quelles plantes peut-on utiliser pour le traitement des sols pollués par des produits de préservation de poteaux électriques. Ce jeudi, Michel et Philippe vous emmènent aux confins du Jardin, là où se déroule leur expérience.
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.
20 personnes maximum, premiers arrivés.

6 juillet: en tête-à-tête avec Alain Cogliastro, chercheur au Jardin botanique de Montréal qui répondra à toutes vos questions sur l’agrile du frêne.
L’agrile du frêne et les forêts du sud du Québec
Les frênes du Jardin botanique sont eux aussi menacés par l’agrile. En vous emmenant au Boisé des frênes, Alain vous confie pourquoi il veille sur ces arbres et comment il accompagne les forêts du sud du Québec pour répondre à diverses menaces.
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.
20 personnes maximum, premiers arrivés. Annulé en cas de pluie.

13 juillet: en tête-à-tête avec Simon Joly, chercheur au Jardin botanique de Montréal, qui tentera de percer avec vous le secret derrière la forme des fleurs…
La fleur a ses raisons…
Derrière les formes, les couleurs et les odeurs des fleurs se cache tout un arsenal prêt à séduire… leurs pollinisateurs ! Ce jeudi, Simon vous invite à jouer les entremetteurs entre les fleurs et, qui sait, à vous laisser séduire aussi.
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.
20 personnes maximum, premiers arrivés.

20 juillet: en tête-à-tête avec Raymond Archambault, conservateur au Fongarium du Cercle des mycologues de Montréal du Centre de la biodiversité de l’Université de Montréal, une des plus grandes collections de champignons du Québec.
Une collection de champignons, à quoi ca sert?
Raymond vous invite à le suivre dans son antre, habituellement réservé aux chercheurs. C’est là qu’on conserve et bichonne les quelques 20 000 spécimens de champignons qui s’y trouvent. Qu’est ce qui le passionne autant? Venez voir, toucher, écouter, vous comprendrez!
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.
15 personnes maximum, premiers arrivés.

27 juillet: en tête-à-tête avec Jacynthe Masse, étudiante-chercheuse au Jardin botanique de Montréal qui vous invite à découvrir ce qui se cache dans les sols.
Le microbiome, aussi chez les plantes
Y a-t-il de la vie dans les sols? Venez y mettre les mains pour le découvrir. Jacynthe vous invite dans son laboratoire où elle passe des heures à regarder de très près la vie microscopique des sols pour comprendre les liens entre le microbiome et le bien-être des plantes.
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.
20 personnes maximum, premiers arrivés.

3 août: en tête-à-tête avec Stéphane Bailleul, botaniste au Jardin botanique de Montréal qui garde à l’œil presque toutes les plantes du Jardin.
La collection végétale du Jardin botanique, plus de 140 000 plantes à suivre
La gestion et le maintien d’une collection végétale vivante de grande envergure ne constituent pas une mince tâche. Critères d’acquisition, problèmes d’identification, inventaires, etc., sont autant de défis auxquels fait face l’équipe de gestion des collections. En marchant dans le Jardin, à travers les plus belles collections, Stéphane nous raconte ce travail peu connu du public.
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.
20 personnes maximum, premiers arrivés.

10 août: en tête-à-tête avec Maxim Larrivée, chercheur à l’Insectarium de Montréal travaillant avec les citoyens à la protection du papillon monarque.
Quand un citoyen se mêle de science
Un grand projet pancanadien d’étude sur le monarque vient de voir le jour; Mission monarque… et vous pouvez y participer ! Ce jeudi, Maxim vous apprend comment repérer les œufs et les chenilles de ce majestueux papillon.
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.
20 personnes maximum, premiers arrivés. Annulé en cas de pluie.

17 août: en tête-à-tête avec Audréanne Loiselle, étudiante-chercheuse au Jardin botanique de Montréal qui vous fera plonger dans l’univers des milieux humides.
Les milieux humides ou comment les plantes peuvent vivre là-dedans
Les milieux humides ainsi que les plantes qui y vivent sont menacés par l’urbanisation. En vous mettant dans la peau d’une plante, Audréanne vous fera comprendre comment ces plantes sont affectées par les changements qu’on impose.
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.
20 personnes maximum, premiers arrivés. Annulé en cas de pluie.

24 août: en tête-à-tête avec Frédéric Pitre, chercheur au Jardin botanique de Montréal qui tente de comprendre comment les plantes décontaminent les sols pollués.
Voir les plantes autrement
Les plantes respirent, se nourrissent, boivent et grandissent. C’est ainsi qu’elles contribuent à décontaminer les sols pollués. Ce jeudi, Frédéric vous invite à utiliser ses instruments de mesure qui révèleront toute l’activité qui se déploie au cœur des plantes.
À 13h30 et à 15h devant le Centre sur la biodiversité.
20 personnes maximum, premiers arrivés.

31 août: en tête-à-tête avec André Grandchamps, astronome du Planétarium Rio Tinto Alcan qui vous emmènera voir une collection de météorites.
Collectionneur… d’extraterrestres!
Les météorites sont les seuls objets extraterrestres trouvés sur Terre; elles cachent des indices sur la formation de notre système solaire. Ce jeudi, André vous emmène voir la plus importante collection publique de météorites au Québec.
À 14h , 15h et à 16h à l’entrée du Planétarium Rio Tinto Alcan.
20 personnes maximum, premiers arrivés.