Cuvée 2017, trois nouveaux professeurs à l’IRBV

Pierre-Luc Chagnon

Arrivé à l’IRBV au tout début de l’année et professeur dans le cadre de la Chaire industrielle en phytotechnologie, Pierre-Luc Chagnon étudie les interactions plantes-microorganismes et leur impact sur le fonctionnement des écosystèmes terrestres. En utilisant plusieurs approches observationnelles expérimentales et conceptuelles, l’équipe de son laboratoire vise à mieux comprendre comment les traits des microorganismes peuvent nous aider à mieux prédire leur éventuelle utilité dans le cadre de diverses phytotechnologies (ex., phytoremédiation de sols pollués, toits verts, restauration de berges). Cet automne, Pierre-Luc Chagnon enseigne le cours de Gestion de la biodiversité au Programme de DESS en environnement et développement durable.

Daniel Kierzkowski

Daniel Kierzkowski qui était au Max Planck Institute en Allemagne s’est joint à nous au cours de l’été. Daniel Kierzkowski occupe le poste de professeur en développement végétal et il enseigne cet automne le cours d’anatomie et morphogenèse. Il s’intéresse au développement des plantes au niveau moléculaire, cellulaire et tissulaire pour répondre à une question clé en biologie, comment les organismes façonnent leur corps. Son laboratoire étudie comment l’action des gènes, la croissance et les processus de différenciation interagissent dans les tissus pour produire des formes biologiques divergentes. Sur le plan fondamental, ils visent à intégrer tous ces aspects du développement des plantes dans un modèle complet de l’organogenèse afin de fournir le raisonnement essentiel pour comprendre la morphogenèse chez les végétaux.

Anne-Lise Routier

Biophysicienne de formation, les travaux d’Anne-Lise Routier ouvrent des perspectives inédites en agronomie et en biologie fondamentale, notamment en permettant de mieux comprendre comment les plantes employées en agriculture peuvent résister au vent et aux intempéries ou encore comment les racines peuvent s’adapter en fonction des sols. Arrivée à l’IRBV au début septembre, Anne-Lise Routier enseignera les cours de microscopie et de biologie cellulaire. Les travaux d’Anne-Lise Routier portent sur la morphogenèse et les propriétés mécaniques et cellulaires des plantes.
Pour en savoir davantage, http://nouvelles.umontreal.ca/article/2017/09/13/pour-anne-lise-routier-les-plantes-sont-des-materiaux-intelligents/